Fusion par induction

La fusion par induction consiste chauffer des métaux dans un creuset jusqu’à l’état liquide.

Les installations de fusion par induction sont constituées généralement d’un creuset en argile-graphite, carbure de silicium ou graphite pur. Selon la nature du creuset, celui-ci peut servir de dispositif de chauffage indirect ou la chaleur peut être directement générée dans le matériau à fondre. Ceci rend le système très flexible et permet de fondre une série de matériaux de dimensions diverses dans le même système, sans modifications du dispositif.

La fusion par induction est utilisée en général en fonderie pour les aciers de haute qualité et les alliages non-ferreux. Le métal liquide est coulé dans une cavité ayant la forme souhaitée (moule). Le métal se solidifie avec un retrait minimum, après quoi le moule est enlevé, de sorte qu’un produit fini et usinable est disponible.

Points de fusion concernant de métaux purs

 

Aluminum660°C
Cuivre1083°C
Graphite3727°C
Fer1536°C
Molybdène2610°C
Nickel1453°C
Platine1769°C
Titanium1668°C
Sillicium1365°C